Régis Sénèque

Vaisseau fantôme

​"Vaisseau fantôme", le 6B, Saint-Denis, 2017.

Commissariat : Sandrine Elberg et Céline Tuloup.

Les artistes plasticiennes Sandrine Elberg et Céline Tuloup réunissent, pour « Vaisseau fantôme », vingt et un artistes qui, dans leurs médiums et langages propres, offrent chacun sous des formes variées, une invitation au voyage et à l’expérimentation sensorielle.
Le titre de l’exposition « Vaisseau fantôme » se réfère au thème très ancien, quasi universel durant l’Antiquité, du voyage des trépassés de la vie vers l’au-delà. Celui-ci était symbolisé par la traversée d’une rivière des défunts portés sur un bateau. Ainsi dans l’Égypte Antique, la barque du Passeur Mekhenet permettait aux morts de franchir un cours d’eau pour gagner un lieu paradisiaque. Ou encore dans la mythologie grecque, Charon aidait les ombres errantes, moyennant un péage, à traverser le fleuve des enfers, le Styx, pour re- joindre le séjour des morts.

Les œuvres choisies pour l’espace d’exposition au 6B sont pour la majorité des pièces inédites ou créées spécialement pour l’événement.
Une pluralité de médiums comme la peinture, la sculpture, le dessin, la photographie, le son, la céramique et le textile seront présentés dans l’exposition. Un cabinet d’art graphique jalonne également l’exposition et des performances visuelles et sonores viendront ponctuer le calendrier de temps forts.